Suivez-nous sur :

Transitions collectives : un financement à la reconversion professionnelle. Venez découvrir Transco

Logo EPEC

Plateforme parisienne Transitions Collectives

Nathalie ROUX, responsable du pôle mutations économiques, Isabelle RABRET et Adeline SIMON, chargées de projet

A compter de mars 2020, la crise sanitaire a fortement impacté des secteurs qui caractérisent l’économie parisienne (les Hôtels-Cafés-Restaurants, la Culture dont le spectacle vivant et le secteur événementiel). 

L'EPEC a choisi d’expérimenter le dispositif des Transitions Collectives sur ces secteurs particulièrement touchés mais également essentiels dans la perspective de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Paris est aussi un territoire confronté au défi écologique. Nos habitudes de vie et nos modes de transport évoluent (nombre croissant de vélos, trottinettes, scooteurs électriques ; marchands de légumes bio ; végétalisation). Ces activités donnent naissance au secteur des mobilités douces et de l’agriculture durable qui sont en développement, pourvoyeurs d'emplois mais en tension de recrutement, tout comme le sont le secteur du numérique et celui de l'aide à domicile et des services à la personne.

La Plateforme parisienne Transitions Collectives a pour objectif de sécuriser le retour à l’emploi des salariés reconvertis vers les secteurs porteurs dans le bassin d'emploi en organisant la mise en relation des salariés en reconversion / reconvertis vers les entreprises qui recrutent, et ce en étroite collaboration avec ses partenaires opérationnels : Transitions Pro Île-de-France, les opérateurs de compétences et, les 3 opérateurs du conseil en évolution professionnelle (Groupement Evolution Île-de-France, APEC, Chéops Île-de-France). 

Notre offre de services aux entreprises : https://www.epec.paris/offre-de-services-1

Session d'information à l'attention des hôteliers parisiens

La Plateforme parisienne Transitions Collectives de l’EPEC a organisé sa première session d'information à l'attention des hôteliers parisiens, en lien avec deux de ses partenaires, Transitions Pro IDF et votre opérateur de compétences, AKTO.

Pendant la crise sanitaire, le secteur de l'hôtellerie a été fortement impacté (établissements fermés ou fermeture des frontières et absence de clientèle étrangère notamment). Le secteur a été soutenu par les pouvoirs publics. Aujourd’hui, la crise sanitaire commence, semble-t-il, à s’amenuiser. Le secteur de l’hôtellerie est encore soutenu par les pouvoirs publics (Fonds de Solidarité, activité partielle) mais les aides publiques pourraient diminuer voire disparaître dans les prochains mois. Nous sommes dans un moment de reprise économique mais aussi d’expectative, d’attente prudente de la part des entreprises qui manquent de visibilité pour se projeter.

En interrogeant une vingtaine d'hôteliers parisiens, nous avons constaté qu'ils avaient connu le départ de salariés pendant la crise sanitaire et qu'ils sont aujourd’hui, en recherche de personnel, ce qui est cohérent.

Pour autant, au-delà de la conjoncture actuelle, cette problématique du recrutement dans le secteur de l’hébergement / restauration est structurelle et les départs pendant la crise sanitaire méritent d’être observés de près car une partie des salariés a quitté le secteur. Sans doute pour se reconvertir. 

Compte tenu de cette problématique, nous allons vous présenter notre nouveau service qui a pour objectif d’appuyer vos salariés dans leur projet de reconversion professionnelle, de mobilité externe à l’entreprise qui peuvent être liés à l’impact de la crise sanitaire ou liés à des réorganisations internes eu égard à l’évolution de vos métiers (mutation économique…) et ce, en lien avec nos partenaires.  

Transitions Collectives, dit Transco, en quelques mots   

  • Une réflexion engagée pendant la crise sanitaire entre le Gouvernement et les partenaires sociaux qui a abouti à la création du dispositif de reconversion professionnelle des Transitions Collectives.
  • Un dispositif de reconversion professionnelle pour les salariés dont l’emploi est fragilisé (sera défini plus bas).
  • Selon la situation de votre entreprise, il permet de prévenir le risque de licenciement et de chômage de vos salariés ; d’anticiper et accompagner les mutations économiques, écologiques et numériques de votre entreprise donc l’évolution - actuelle ou à venir - des métiers de votre secteur.
  • Il permet à vos salariés de se reconvertir vers un métier porteur de façon préparée et sécurisée (nous reviendrons également par la suite sur cette notion de métier porteur). 
  • A retenir : une réflexion à engager au sein de votre entreprise avec vos salariés ; un dispositif de reconversion professionnelle basé sur le volontariat de vos salariés.

Logo Transitions Pro IDF Aurélia PLOQUIN, Chargée de mission OPCO et entreprises

Transitions Pro Île de France (ex Fongecif) accompagne les salariés dans le développement de leurs compétences et dans leur parcours de transition professionnelle. 

L'objectif de TransCo

Pour l'employeur

  • Créer une situation favorable au dialogue social en proposant Transitions Collectives pour éviter les licenciements
  • S'alléger d'une situation complexe et rester compétitif compte tenu de la prise en charge des coûts pédagogiques et du salaire (à 100 % pour les entreprises de moins de 300 salariés)

Pour le salarié dont l'emploi est fragilisé

  • Accompagner des salariés dont l’emploi est fragilisé, vers un autre métier dans un secteur qui recrute, sur le même bassin d’emploi, sans passer par la "case chômage". 
  • Envisager sa reconversion sereinement dans un cadre sécurisé : le salarié conserve son contrat de travail (qui est suspendu) durant sa période de reconversion.

Qu’est-ce qu’un emploi fragilisé ?

  • C'est un emploi qui va être amené à évoluer, à être profondément bouleversé, qui risque de disparaître en raison des mutations sectorielles.
  • Exemple : des hôtes et hôtesses de caisse dont nous aurons moins besoin demain en raison de l’automatisation des caisses. Cette évolution amènera certains d’entre eux à se former à un autre métier et donc à se reconvertir.

Transco, c’est pour qui ?

  • Pour les salariés en CDI, en CDD, en contrat de travail temporaire, sous condition d’ancienneté.
  • Pour des structures dont certains emplois sont fragilisés et visés dans un accord formalisé dit de Gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP). Pour les petites structures, cet accord est simplifié. 
  • Pour des salariés volontaires qui seront accompagnés dans l’élaboration de leur projet professionnel par un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP). 

Transitions collectives, pour quoi faire et comment ?

  • Une formation certifiante (de quelques jours à 24 mois maximum) pour changer de métier dans des secteurs pourvoyeurs d’emploi sur le territoire.
  • Avec un accompagnement à l'élaboration du projet de reconversion des salariés volontaires (individuel, gratuit, confidentiel) par un conseiller en évolution professionnelle (APEC pour les salariés cadres ; Groupement Evolution Île-de-France pour les salariés non cadres ; le réseau des Cap emploi pour les salariés handicapés).

Quel niveau de prise en charge pour votre entreprise ?

Transitions Pro Île-de-France traite et analyse les dossiers et assure la prise en charge financière de Transco.

  • L’Etat prend en charge 100 % de la rémunération de vos salariés et des coûts pédagogiques (frais liés à la formation) pour les entreprises de moins de 300 salariés.
  • Pour les entreprises de 300 à 1000 salariés, la prise en charge est de 75 %. Elle est de 40 % pour les entreprises de plus de 1000 salariés.
  • L’entreprise est remboursée par Transitions Pro Île-de-France, de la rémunération des salariés lorsqu’ils sont en formation.

Logo AKTO Dalila CHEGHANNOU, Conseillère et référente Transco

AKTO est votre opérateur de compétences. Il accompagne ses entreprises adhérentes dans la gestion et l’optimisation financière de leur plan de développement des compétences (ex plan de formation).

Dans le cadre de Transitions Collectives, AKTO 

  • informe ses entreprises adhérentes des modalités pratiques de Transitions Collectives
  • identifie les entreprises potentiellement concernées par Transitions Collectives via un pré diagnostic
  • aux fins de négociation de l’accord de GEPP, propose un diagnostic RH réalisé par un consultant externe (Prestation de Conseil RH)RH)(cofinancement Etat et ou OPCO)
  • aide à constituer le dossier de demande de prise en charge de transitions collectives (Accord type, document formalisant l’accord du salarié)

L’objectif est de recenser les besoins des entreprises qui « décrutent » et qui recrutent, pour les orienter vers les plateformes Transitions Collectives.

Hôtel Témoignages de deux hôtels 

Des souhaits de reconversion et des besoins de recrutement 

Je dirige un hôtel-restaurant. Comme tout le monde, nous avons beaucoup souffert. Nous connaissons une reprise d’activité inattendue en termes de volume. Nous avons près de 300 chambres. Nous avions des objectifs prévisionnels de remplissage à 20 %. Le taux d’occupation est actuellement de 65 %.

Notre difficulté du moment est de recruter. Nous ne trouvons plus de candidats. Lorsque nous les trouvons, il ne se présentent pas aux entretiens ou ne donnent pas suite.

Nous sommes face à des collaborateurs qui ont des souhaits de reconversion, qui souhaitent quitter le secteur de l’hôtellerie pour se diriger vers d’autres secteurs d’activité.

Des départs potentiels anticipés en raison de l'évolution de l'organisation du travail

Je m’intéresse à la thématique des Transitions Collectives car nous réfléchissons à restructurer l’un de nos services.

L’une des contraintes sera l’allongement du temps d’intervention sur le site. Or, certains collaborateurs ne pourront s’adapter à ces horaires incompatibles avec leurs obligations personnelles. 

Logo EPEC

Nathalie Roux, Responsable du pôle mutations économiques 

Pour faire suite à vos témoignages, nous vous proposons un entretien approfondi sur votre situation RH pour identifier vos emplois fragilisés par la crise sanitaire ou en raison de la mutation des métiers. S'il se confirme que vos salariés et vous-même décidez de bénéficier de Transitions Collectives, nous vous accompagnerons dans la rédaction de l'accord de gestion des emplois et des compétences (GEPP), puis nous vous orienterons vers nos partenaires. Nous organiserons aussi des sessions d'information avec nos partenaires, sur les secteurs et les métiers porteurs à Paris.  

Vos contacts Plateforme parisienne Transitions Collectives

  • Isabelle RABRET, chargée de projet : isabelle.rabret@epec.paris / 07 48 88 21 54
  • Adeline SIMON, chargée de projet : adeline.simon@epec.paris / 07 48 88 21 52

Cliquez ICI pour télécharger le support d'animation
Cliquez sur l'image ci-dessous pour consulter le support d'animation
TransCo hotels

Ecouter le webinaire en cliquant ICI